Programme de la conférence

Vue d’ensemble et détails des sessions pour cette conférence. Veuillez sélectionner une date ou un lieu afin d’afficher uniquement les sessions correspondant à cette date ou à ce lieu. Cliquez sur une des sessions pour obtenir des détails sur celle-ci (avec résumés et téléchargement si disponibles).

 
Vue d’ensemble des sessions
Session
C1: Ouverture et conférence de Philippe MEIRIEU : « l’altérité dans l’enseignement supérieur »
Heure:
Mardi, 13.06.2017:
17:00 - 18:30

Salle: Auditorium de Grenoble INP
> Allocution d’ouverture
Benoît RAUCENT (président du comité d’orientation de QPES)
Loïck ROCHE (directeur général de GEM, porteur financier du colloque)
Philippe LALLE (conseiller stratégique pour la pédagogie à la DGESIP)

> « L’altérité dans l’enseignement supérieur »
par Philippe MEIRIEU
Diaporama disponible

Résumé de session

Philippe MEIRIEU

a très tôt milité dans des mouvements d'Education populaire. Après des études de philosophie et de Lettres à Paris, il a été successivement professeur de français en collège et de philosophie en terminale, avant de prendre des responsabilités pédagogiques et administratives : directeur de l'Institut des sciences et pratique de l'éducation et de la formation de l'Université LUMIERE-Lyon2, directeur de l'Institut national de recherche pédagogique, directeur de l'Institut universitaire de formation des maîtres de l'Académie de Lyon). Il a soutenu une thèse d'Etat es Lettres et Sciences humaines en 1983, et est aujourd'hui professeur des universités émérite en sciences de l'éducation. A côté de ses engagements pédagogiques, il a été vice-président de la Région Rhône-Alpes délégué à la Formation tout au long de la vie, de 2010 à 2015.

Conférence d’ouverture : « l’altérité dans l’enseignement supérieur »

Philippe MEIRIEU a consacré ses premiers travaux scientifiques à la question de l’interaction entre pairs dans les apprentissages et au travail en groupes. Il s’est ensuite intéressé à la « pédagogie différenciée » : avec l’objectif majeur de différencier sans exclure, il a mené de nombreuses recherches sur le « collège unique » et ses conditions de réussite, puis, plus largement, sur la dialectique entre l’impératif de la transmission et la singularité de l’appropriation des savoirs. C’est ainsi qu’il en est venu à étudier la place du sujet dans le processus éducatif et à travailler sur les rapports entre éthique et pédagogie : dans ce cadre, il a attaché beaucoup d’importance à la question de l’altérité.

Il s’est également intéressé à l’histoire des doctrines pédagogiques et a conduit une réflexion approfondie sur le statut épistémologique du discours pédagogique, montrant qu’il constitue toujours un équilibre fragile entre des finalités (un pôle axiologique), des étayages scientifiques (un pôle de connaissances positives) et des institutions et outils pour agir (un pôle praxéologique). La question de l’altérité sera, bien évidemment, inscrite dans ce schéma.

Diaporama disponible




 
Mentions légales · Coordonnées:
Conférence: QPES 2017
Conference Software - ConfTool Pro 2.6.109
© 2001 - 2017 by H. Weinreich, Hamburg, Germany