Programme de la conférence

Vue d’ensemble et détails des sessions pour cette conférence. Veuillez sélectionner une date ou un lieu afin d’afficher uniquement les sessions correspondant à cette date ou à ce lieu. Cliquez sur une des sessions pour obtenir des détails sur celle-ci (avec résumés et téléchargement si disponibles).

 
Vue d’ensemble des sessions
Session
S4-B: Symposium "Mieux se connaître pour travailler en groupes collaboratifs"
Heure:
Jeudi, 15.06.2017:
14:15 - 15:45

Discutant: Denis LEMAÎTRE, ENSTA Bretagne
Symposium

Afficher l’aide pour « Augmenter ou réduire la taille du texte du résumé »
Présentations

Mieux se connaître pour travailler en groupe collaboratif

Caroline VERZAT


L’efficacité des rôles sur la facilitation de la collaboration en APP

Benoît RAUCENT, Marielle CRAHAY, Nathalie KRUYTS, Pascal VANGRUNDERBEECK

La qualité des apprentissages en APP repose de manière essentielle sur la collaboration effective des étudiants. Susciter une collaboration rapide au sein des équipes d’apprentissage constitue à ce titre un enjeu prioritaire de formation. Parmi les accompagnements envisagés, la définition de « rôles » apparait souvent comme une modalité efficace pour faciliter l’autorégulation des équipes et communiquer sur la nécessaire responsabilité de chaque membre. Toutefois, les rôles font parfois l’objet d’une réception difficile par les étudiants. À partir de premières observations menées à l’Université catholique de Louvain, cet article vise à discuter certaines des difficultés rencontrées et ébauche quelques pistes pour les expliquer.


Les aînés au service du travail en équipe des plus jeunes, ça marche ?

Chrystelle GAUJARD, Nicolas GOUVY

Savoir travailler en équipe est une compétence incontournable dans le monde professionnel. Nous avons souhaité rendre la pédagogie plus active, les situations d'apprentissage plus réelles : quoi de mieux que de manager une équipe pour apprendre le management d'équipe ? Nous avons demandé aux 114 étudiants de 5ème année d'aider les 540 étudiants de 3ème année en plein projet à améliorer leurs pratiques de travail en équipe car, pour ces derniers c’est leur première expérience de travail en équipe. La question se pose : les étudiants plus âgés peuvent-ils aider les plus jeunes à travailler en équipe ? Est-ce que leur intervention permet d'améliorer le travail d'équipe ? L'expérience est encore en cours au moment où nous écrivons cet article, mais d'ores-et-déjà, nous avons pu tirer un enseignement fort : les étudiants de 5ème année ont réussi à utiliser les outils pour établir un diagnostic d’équipes, mais ont eu des difficultés à adopter les postures managériales adéquates (Hersey et Blanchard, 1977) aux différentes situations qu'on leur a créé. Lors de la première rencontre, les 2/3 d’entre eux n’ont pas su adopter la posture nécessaire à la situation rencontrée. Nous avons dû ajuster nos interventions pour les aider à mieux se positionner en tant qu'accompagnateurs.


Reconnaitre la place des émotions dans le travail en groupe

Caroline VERZAT, Noreen O'SHEA

Les émotions sont-elles révélatrices de l’efficacité du travail en groupe ? Nous sommes partis d’une recherche initiale comparant deux designs pédagogiques (autodirigé et dirigé) ayant pour objectif de développer la proactivité en entrepreneuriat (Verzat, O’Shea & Jore, 2016). Nous en avons extrait des données mettant en relation la perception d’efficacité groupale et les émotions ressenties pendant les travaux de groupe. L’enquête a été menée en 2013, 2014 et 2015 à l’occasion d’un séminaire de 15h auprès de 281 étudiants en Master 1. La recherche montre des relations significatives entre la perception d’efficacité groupale (Guzzo, Yost, Campbell, & Shea, 1993) et deux groupes d’émotions positives et négatives. Nous constatons aussi des liens entre émotions et pédagogie mais pas entre pédagogie et efficacité groupale.



 
Mentions légales · Coordonnées:
Conférence: QPES 2017
Conference Software - ConfTool Pro 2.6.106
© 2001 - 2017 by H. Weinreich, Hamburg, Germany